Dans le but de présenter un pôle de la Junior Entreprise ainsi que l’expérience acquise par un ancien membre lors de son mandant, l’équipe de Junior IMPACT a décidé de poser différentes questions à Romain Tillet, responsable commercial au cours du mandat 2017.

Peux-tu te présenter rapidement ?

Romain Tillet, 22 ans, actuellement étudiant en 2e année au sein de l’ENSTA Bretagne, option mécanique – spécialité systèmes pyrotechniques, je viens de Poitiers où j’ai fait toute ma scolarité y compris ma classe préparatoire avant d’intégrer l’école.

Bien qu’étant aujourd’hui dans une école d’ingénieur et dans une filière très axée technique, j’ai toujours été attiré par l’aspect commercial et financier des projets. Savoir si c’était viable, comment les coûts et le marché influaient sur la production. En plus de cela, j’ai toujours eu un goût pour ce travail de « commercial » ; aller démarcher des gens pour vendre le produit ou faire des études de marché pour étudier les potentielles cibles de nos produits.

Quel est ton parcours ?

Après 2 ans de classes prépa option PC* au lycée Camille Guérin de Poitiers, j’ai intégré l’école en 3/2. J’ai hésité avant d’intégrer la prépa PCSI avec une prépa ECS pour intégrer une grande école de commerce pour les raisons mentionnées précédemment. J’ai finalement choisi la prépa scientifique mais j’ai cherché des solutions et des moyens de m’intéresser à ces aspects plus financiers et commerciaux une fois arrivé à l’école et c’est pourquoi je me suis tourné vers la Junior Entreprise.

Peux-tu résumer ton poste en JE ?

Concernant mon rôle à la Junior Entreprise, j’étais Responsable Commercial. C’est-à-dire, en charge du développement commercial, de la prospection et de la recherche des études, des rendez-vous client avec les chargés d’études et par la suite, du suivi (ou de la supervision) de ces études quand elles aboutissent.

Ce qui était intéressant dans ce poste était principalement les aspects de gestion de la stratégie (observations, analyses, conclusions et décisions) et le contact direct avec les prospects et les clients.

En termes de stratégie, il fallait étudier en amont les points forts et les points faibles de la structure, les offres que l’on pouvait proposer avant d’en déduire les « niches » de client à cibler et les domaines de travail les plus pertinents pour signer le maximum d’études. Il fallait aussi fixer avec le pôle présidence les objectifs du mandat en étant ambitieux pour motiver les troupes tout en faisant attention à ne pas être trop prétentieux en se prenant pour ce que l’on n’était pas (la Junior n’avait même pas un an d’existence quand nous sommes rentrés en poste).

Du point de vue du contact humain, le relationnel client était intéressant, que ce soit lors de la prospection ou des rendez-vous clients. Il fallait savoir vendre, susciter l’attention du client pour qu’il nous écoute et qu’il soit intéressé par ce qu’on lui propose. Mais il fallait aussi être à l’écoute de ses attentes, de ses demandes et savoir s’adapter rapidement pour rester crédible et professionnel.

Quel a été ta meilleure expérience en JE ?

J’en ai plusieurs. Dans un premier temps, ce sont les congrès régionaux ou nationaux qui regroupent plusieurs structures. En effet, on assiste à des formations, on côtoie d’autre Junior Entrepreneurs et on ressent un élan de motivation avec pleins d’idées qui nous viennent en tête pour améliorer notre structure.

Ensuite il y avait les rendez-vous clients avec le côté humain et l’expérience particulière qui s’y accompagne, quelque chose que l’on n’apprend pas en école.

Enfin, je pense que le dernier souvenir et sûrement le meilleur est la passation et la formation de mon successeur. Quand on voit des gens appliqués, travailleurs et motivés comme il pouvait l’être, c’était plaisant de travailler avec lui et de lui faire part de mon expérience sur mon mandat. Et puis les sessions de travail pour mettre au point la stratégie de son mandat étaient très formatrices que ce soit pour lui car il découvrait de nouvelles choses mais également pour moi car il proposait des idées pertinentes qui auraient pu être mises en place. Cela était aussi l’occasion de se remettre en question avec ce regard nouveau porté sur notre année de travail.

Qu’en retiens-tu aujourd’hui ?

J’en retiens une expérience extrêmement enrichissante du point de vue personnel, professionnel et humain. En effet, d’une part on est livré à nous-même, on doit assumer des responsabilités relativement importantes. D’autre part, c’est un plus dans la formation qui sera très sûrement bénéfique plus tard dans ma carrière car c’est un aspect que j’aurais développé par moi-même en plus des cours et sur lequel je pourrai m’appuyer grâce à des exemples vécus concrètement.

Quels conseils donnerais-tu à un Junior Entrepreneur ?

Je lui conseillerais de se lancer, de ne pas avoir peur d’essayer parce que même s’il y a des exigences, c’est maintenant que l’on peut se tromper, les conséquences seront toujours moins importantes que dans une grande entreprise industrielle. Cela reste dans le cadre étudiant tout en étant professionnel et je pense qu’il n’y a rien de mieux pour apprendre et pour se familiariser avec le monde de l’entreprise. On a vécu des moments difficiles pendant notre mandat avec la VQ (visite qualité) à préparer, des rushs de dernières minutes, mais cela reste une bonne expérience.

Quelle plus-value ton expérience en JE t’apporte-t-elle par rapport à un autre étudiant ?

La plus-value, c’est l’expérience que cela nous a apporté. On nous dit souvent qu’en sortant d’école on est inexpérimenté. Avec un mandat en JE, on a touché du doigt, voire plus, le monde de l’entreprise avec ses exigences, ses contraintes et ses responsabilités. On a fait des erreurs, certes, mais ce sont des erreurs que l’on évitera à l’avenir quand d’autres les feront à défaut de ne pas avoir cette expérience et ce vécu. Dans l’optique où l’on obtient tous un diplôme en sortie d’une école d’ingénieur, cette expérience fait clairement partie des atouts qui peuvent faire la différence sur un CV.

Catégories : Vie de la Junior

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LinkedIn
Facebook
INSTAGRAM